Richard Golian


profile image

Richard Golian

Je suis né dans la ville de Banská Bystrica (Slovaquie). Je suis étudiant en sciences politiques et relations internationales à l'Université Charles de Prague. Je suis intéressé par la politique et le marketing.

Mon blog Español, Slovenčina

Quelle est la situation politique en Slovaquie ?

30. 3. 2018 Español ,
Quelle est la situation politique en Slovaquie ? Quels sont les partis politiques principaux ? Quelles sont les relations entre eux ? Je vais répondre à toutes ces questions.
situation politique en Slovaquie
Vous voyez le graphique de toutes les parties politique en Slovaquie ci-dessus. La situation, c’est compliqué, n’est-ce pas ? Voilà, je vais l’expliquer dans les paragraphes suivants. Il y a deux groupes principaux de partis en Slovaquie.

Il y a un groupe à gauche. Naturellement, ces sont les parties de la gauche mais en Slovaquie, elles sont aussi nationalistes. On parle surtout de SMER-SD (la démocratie sociale), gauche et conservative, SNS (nationaliste). Celles parties collaborent au niveau gouvernemental. Le troisième membre de la coalition c’est la partie Most-Híd (ce mot signifie « le pont » en slovaque et hongrois). Most-Híd se focalise sur les droites de minorités.

Le deuxième groupe de parties se trouve à droite. En Slovaquie, les parties de la droite sont conservatifs mais aussi libéraux. Le parti la plus libéral, c’est SAS. Il y a les conservatifs tellement que les libéraux en OĽaNO. Le KDH, c’est la démocratie chrétienne. SMK-MKP, ce sont les conservatifs hongrois. SAS et OĽaNO collaborent au parlement, en opposition. Ils constituent la soi-disant « opposition démocratique ». Tous les partis de la droite collaborent au niveau régional.

Comme aux autres pays en Europe, il y a des partis extrémistes qui gagne les votes et le pouvoir très rapidement. On parle du « Sme Rodina » (Nous sommes une famille) et surtout de ĽS Naše Slovensko (Parti populaire « Notre Slovaquie). De temps en temps, l’opposition démocratique travaille ensemble avec Sme Rodina au parlement. C’est ĽSNS qui ne participe aux négociations jamais.

Finalement, il y a des nouveaux partis libéraux comme En Marche ! ou Ciudadanos qui n’ont de pouvoir encore. (SPOLU OD¹, PS) En fait, il reste 2 ans pour gagner les électeurs jusqu’à l’élection parlementaire suivante.

Voilà, c’est tout pour maintenant. J’espère que vous comprenez la situation que j’ai essayé à expliquer très simplement pour vous. À la prochaine!

¹Il y a les libéraux et les conservateurs modérés



profile image

Je suis né dans la ville de Banská Bystrica (Slovaquie). Je suis étudiant en sciences politiques et relations internationales à l'Université Charles de Prague. Je suis intéressé par la politique et le marketing.